09/26/2015

la tempète

La tempête.

 

Le saule pleureur très paniqué

Tout d'un coup s'est mis à trembler,

Un vent sauvage s'est levé.

Secouant tout aux alentours

Hurlant si fort, la nuit, le jour.

Que mes oiseaux sont partis

Cherchant ailleurs un autre abri.

Au printemps, ils vont revenir

Tout est prêt pour les accueillir.

Les nichoirs sont bien nettoyés,

Ils n'ont plus qu'à s'y installer.

La nourriture est déjà là,

Prête à être servie au plat.

Dans six mois, ce n'est plus si long,

Ils reviendront à la maison.

Bien sur, moi je me réjouis

De les revoir tous mes petits.

 

Le 26/09/2015

21:49 Écrit par Bonne MH | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook